Qu'est-ce que le pompage en ligne directe ? Quels avantages ?

Le principe du pompage en ligne directe est de pomper directement depuis l’écoulement gravitaire en suivant les variations de débit au fil de l’eau. Cela évite tous les inconvénients d’une fosse de rétention que sont : les gaz dangereux (H2S), les odeurs, les amas de sables, de graisse, la corrosion des équipements, l’érosion des ouvrages et l’encrassement des flotteurs. Les sources d’économie de ce procédé et ces avantages sont multiples :

• Economie complète du budget des curages réguliers en exploitation.

• Economie à la construction, donc à l’investissement, par un ouvrage moins profond et souvent moins d’emprise au sol également.

• Economie de maintenance par un matériel maintenu au sec, hors des effluents pollués et des gaz, facile d’accès, et conçu avec des matériaux durables et peu de pièces en mouvement. Sans bac à huile, protégé de la marche à  sec, le DIP système est très tolérant aux mauvaises manœuvres, et ses pièces d’usure sont bon marché.

• Economie des risques pour la sécurité des personnels d’exploitation, par des ouvrages moins profonds, et du matériel qui fonctionne dans une ambiance saine.

 


 

Les défauts du pompage en ligne directe ?

Un seul ! Les sables, présents dans tous les réseaux à plus ou moins grande concentration, sont également pompés en direct, contrairement aux postes immergés dans lesquels ils décantent. Résultat : Le système d’étanchéité a dû être conçu et amélioré sans cesse pour arriver à supporter cette contrainte . Les premières années de mise sur le marché, cet ‘inconvénient’ était sensible, mais il n’en est plus rien aujourd’hui.

 

Comment dimensionner un pompage en ligne directe ?

Pour les réseaux d’assainissement séparatif, sur la base de 150l/jour/habitant et 18 heures de marche par jour à 1 bloc moteur. Les limites de nombres de démarrage, les volumes de marnage, et les courbes figées à 50Hz n’étant plus de mise, les coefficients de pointe sont absorbés par le système jusqu’à 60Hz s’il le fallait. Exemple : 1000Eq. Hab. x 150l/j = 150 000l/j > 150m3/18h = 8.33m3/h instantanés moyens. S.I.D.E INDUSTRIE s’engage aux dimensionnements sur des débits calculés ainsi, aux côtés des bureaux d’études. Exemple comparé au calcul usuel pour postes submersibles : 150m3/24h x K.pointe 2,5= 15,62m3/h en bâchées. Soit presque le double ! Pour toute demande, nos responsables régionaux sont là pour vous accompagner et établir un Questionnaire de Détermination, que vous pouvez également trouver et remplir en ligne sur www.side-industrie.com Pour les réseaux unitaires ou pluviaux, il est déterminé au débit de pointe comme les autres types de pompage, mais sur 2 blocs moteurs en services pour éviter les sur dimensionnements trop souvent responsables de problèmes d’exploitation.

 

Mais alors le système fonctionne tout le temps ? Ou alors il démarre trop souvent ?

Le système démarre, régule ou s’arrête en fonction de l’arrivée d’effluent. En dessous de 10% env. de son débit (valeur réglée à la mise en service), il s’arrête complètement. Le nombre de démarrage n’est plus un problème puisque chaque moteur peut commuter 150 fois par heure sans aucune pointe de courant, donc sans suréchauffement.

 

Le vortex est réputé pour avoir un mauvais rendement hydraulique comparativement à des impulseurs à canaux. Qu'en est-il du DIP et de sa consommation d'énergie ?

C’est exact, l’effet Vortex du DIP agit comme un coupleur hydraulique ouvert, un ‘transmetteur de couple’ qui permet le pompage diphasique, la quasi imbouchabilité, etc, mais qui est donc un impulseur intermédiaire, consommant une part d’énergie supplémentaire par rapport à un impulseur à canaux (20% à 25%). Mais dans le cas du DIP, le pompage dès le fil d’eau d’arrivée et la puissance absorbée ajustée au débit d’entrée, suffisent à eux seuls à compenser cette perte. Par conséquent, la consommation est sensiblement la même, et il existe même de nombreux exemples de réduction de consommation, du fait du pompage modulé.

 

Quels sont les risques de bouchage ? Faut-il un dégrillage en amont ? Craint-on les lingettes ?

Le DIP ne craint absolument pas les lingettes de ménage, tant redoutées depuis quelques années, car les sections de passages totalement libres ont toujours été conservées dans la conception des DIP, et le pompage en ligne directe ne laisse aucune zone de rétention où ces lingettes peuvent se former en amas. Il n’y a pas lieu de prévoir des systèmes de dégrillage. De plus, tous les DIP ont un contrôle de couple et une marche arrière automatique qui leur permet de combattre et réduire les objets encombrants au passage, en cours du pompage (voir vidéos disponibles). En réseaux unitaires ou pluviaux, il arrive que de gros objets incongrus transitent accidentellement, c’est pourquoi une trappe de visite équipe les corps d’admission des DIP.

 

Y a-t-il à craindre des accumulations de graisses ou de filasses en amont ?

Non, puisqu’à la mise en service, nos techniciens terminent les réglages usine des seuils afin que la zone de fonctionnement soit celle de l’écoulement; il ne peut donc pas se former d’accumulations en amont, tout juste la trace de l’écoulement maximum comme ici :

 

Que deviennent les sables et les cailloux qui peuvent venir du réseau gravitaire ?

Les sables sont transportés dans le flux et les cailloux plus denses sont piégés dans la zone arrière du corps, prévue à cet effet, où la trappe de visite permet de les récupérer. Si le réseau est vraiment chargé en pierres et graviers, il peut être utile d’aménager un décaissement pour les piéger dans le regard amont par exemple.

 

Que se passe-t-il en cas de coupure de courant électrique ?

La même chose qu’avec les autres systèmes, le pompage s’arrête! La seule différence est que la montée en charge du réseau commence 1 à 3 m³/h plus tôt qu’avec un poste immergé (selon sa taille), ce qui ne représente pas beaucoup plus de sécurité. En cas de réseaux critiques, le groupe électrogène à démarrage automatique est la meilleure solution, surtout que le DIP ne prend aucune pointe de courant au démarrage, le générateur peut donc être dimensionné sans surcoût. Sinon la solution sans maintenance ni fuel, est la bâche de sécurité en amont, implantée sur le fil d’eau de préférence.

 

En cas de panne de la sonde de mesure, que se passe-t-il ?

Le système de commande assure un pompage de secours en passant automatiquement la pompe Maitre en mode de repli à vitesse fixe pré-programmée, et affiche une alarme à l’écran. Ce mode dégradé peut durer jusqu’à 150h, soit environ une semaine pour intervenir sur le changement de la sonde.

 

En cas de panne avec un moteur , que doit-on faire ? Comment intervenir ?

Si un défaut est identifié et non solutionné par la gestion de défauts automatisée, le système de commande bas-cule automatiquement sur l’autre pompe du groupe. Pour déposer le bloc moteur à réviser ou défaillant, quelques minutes d’arrêt suffisent, voir même aucune si le DIP est en version C (vannes à l’aspiration de chaque pompe). Il n’y a que 4 à 12 écrous à dévisser pour les plus grosses tailles. Une plaque d’obturation est fournie avec chaque système pour étancher l’emplacement du moteur qui est déposé. L’intervention est donc très simple, et se réalise en toute sécurité.

 

Comment connaître le débit de sortie ? Puis-je utiliser un débitmètre électromagnétique ?

Vous pouvez utiliser un débitmètre électromagnétique en manchette classique pour un DIP en tête de station d’épuration où le pompage diphasique (présence d’air) n’est pas requis. Par contre, pour un poste de réseau où l’injection d’air est utile, nous proposons un compteur électromagnétique adapté, sans longueurs droites nécessaires, qui fournit une mesure de débit instantanée sur un signal 4/20mA, et un totalisateur m³. Ces informations peuvent être lues à l’écran des variateurs ALC SIDE, et sont recopiées vers les postes de télégestion. Nous consulter pour leur dimensionnement en fonction du diamètre nominal de refoulement.

 

Comment respecter la vitesse d'auto-curage dans le refoulement ?

Au sujet de l'auto-curage, il faut d'abord rappeler au complet cette règle édictée pour éviter la sédimentation dans les refoulements de pompages par bâchées, durant l'arrêt des pompes, autrement dit pendant les temps de remplissage : il faut que la vitesse d'écoulement dans la conduite de refoulement dépasse 0.7 m/s au moins 1 fois par 24h. Avec un pompage en ligne directe, il n'y a pas de temps de remplissage supérieurs à 3h, puisque pas de volume de rétention. La sédimentation est donc beaucoup moins prononcée, surtout que les changements de vitesse et les démarrages à pleine vitesse réglables, favorisent l'anti-sédimentation dans le cas du DIP. Le retour d'expérience sur plus de 1500 pompes DIP depuis 2003 a montré qu'en pompage régulé à vitesse variable, une vitesse moyenne de 0.4m/s ne posait aucun problème.

 

Pourquoi systématiquement inclure des variateurs de vitesse ? qu'apportent-ils et puis-je utiliser une autre marque ?

Le système DIP peut fonctionner sans variateur de vitesse, en mode dégradé ultime, en cas de problème majeur avec l'armoire de commande par exemple, pendant 150h maximum, mais sans contrôle du fonctionnement et de la consommation d'énergie. En dehors de ce cas extrême, il est pourvu indissociablement d'un variateur-automate par moteur, qui lui confère une véritable intelligence virtuelle (voir les fonctions de l'automatisme ALC) spécialement développée pour lui en partenariat avec Vacon France. Contrôle de couple, économie d'énergie, gestion de défauts, communication et sécurité sont inclus ainsi dans chaque système DIP de façon simple et inégalée sur le marché. L'assistance téléphonique 24h/24 gratuite et la disponibilité de stocks en France comme à l'étranger sont également des gages de tranquillité pour les utilisateurs de nos systèmes à vitesse variable.

 

Que deviennent les problèmes de coup de bélier avec ce système ?

Les coups de bélier en exploitation normale peuvent être complètement éliminés tant que les variateurs sont fonctionnels. Pour ceux qui seraient provoqués par une coupure franche d'énergie alors que le DIP est en pompage de pointe maximum, il réside un effet transitoire dont le retour d'onde peut être dangereux. Un clapet d'entrée peut alors présenter une bonne protection, à dimensionner suivant le profil et les performances de l'installation. Nous contacter au cas par cas.

 

Comment gérer les points hauts dans un refoulement ? Et pour les profils descendants ?

Avec la variation de vitesse sophistiquée des DIP, ces particularités sont gérées par des sur-vitesses ponctuelles dans le cas des points hauts, ou des freinages contrôlés dans le cas des profils descendants, sans problèmes particuliers. Il faut néanmoins veiller à ce que la nature du tuyau de refoulement choisi supporte les zones dépressionnaires (joints verrouillés, électro-soudés, etc...) Nous consulter.

 

Système breveté veut-il dire qu'il n'y a pas de concurrence ?

Pas du tout ! Il existe plusieurs systèmes plus ou moins concurrents, et S.I.D.E Industrie ne se positionnant pas sur des appels d'offre, la concurrence entre divers entreprises proposant du pompage en ligne reste pleine et entière.

 

J'ai peur du changement, puis-je être assisté techniquement ?

Bien sûr ! Nous vous accompagnons à l'étude comme à la mise en service, et un service d'assistance téléphonique 24h/24, 7j/7 est disponible gratuitement pour conforter tout utilisateur de nos systèmes dans sa bonne exploitation. Sur demande, nous pouvons également proposer un système d'abonnement à la prise en main Usine à distance, sous réserve d'une couverture GSM-GPRS. Nous consulter.

 

Où est fabriqué le système DIP ? Où trouver des pièces de rechange ?

En France, sur le site industriel de Villemer, en Seine et Marne, au Sud de Paris. L'intégralité des pièces est fabriquée sur ce site, et on y assemble également les ensembles pour les tester. Seuls les motorisations d'origine allemande (ou américaine pour les spécifications NEMA)  et les convertisseurs d'origine finlandaise sont issus de partenaires externes historiques.

 

end faq

FAQ SIDINOX

Pourquoi une cuve en inox, c'est très cher ! Quels avantages ?

Entre le béton et les composites, la cuve inox a tous les avantages :

• Etanchéité 100% des éléments entre eux, ainsi que de l’entrée/sortie par soudure. Pas de porosité ou de traversées de paroi délicates.

• Résistance aux poussées externes, aux mouvements de terrain, au remblaiement sans précautions, aux chocs à la pose, et aux contraintes pour supporter directement le coulage de la dalle supérieure par exemple en pose sous chaussée.

• Ecologique, par une conception sans produits dérivés du pétrole.

• Economique, au transport et à la pose, en terme de poids. Inaltérable dans le temps, il permet en outre des modifications futures si nécessaire.

 

Quelle est la garantie sur la cuve ?

S.I.D.E. Industrie garantie 25 ans les Sidinox contre le percement par corrosion.

 

N’y a-t-il pas de risque de corrosion par acidité des sols ?

Aucun! Le potentiel d’hydrogène (PH) admissible au contact de l’inox qui constitue les cuves et les raccords est bien plus large que celui des sols (entre 4 et 9).

 

Si le poste est en bord de mer, et que l'on craint des infiltrations d'eau de mer, quelle solution ?

Nous avons une version de construction en inox 316L et même une version en inox Super Duplex à 25% de chrome, dit «inox marin».

 

Pour une pose en nappe phréatique, ou en bordure de rivage, quelle solution ?

Un lestage béton adapté. Les cuves sont toutes pourvues d’une semelle débordante et de trous en attente pour l’ancrage.

 

Pourquoi dîtes-vous «prêt à brancher», c'est un poste préfabriqué, n'est-ce pas ?

Le Prêt à brancher signifie que tous les équipements internes sont montés, fixés, prêts à fonctionner à la livraison du SIDINOX, il n’y a vraiment plus qu’à poser l’armoire de commande et à brancher les tuyaux d’entrée, de sortie, et les câbles en attente.

 

end faq

 

SIDE INDUSTRIE - 2 bis avenue du Général De Gaulle - 77250 VILLEMER Tél : +33 (0)1 60 39 52 61 - Fax : +33 (0)1 60 39 51 80

SIDE INDUSTRIE USA - 1714-1716 Fair Lane, Manhattan, KS 66502, USA - Office : +1 (785) - 537-00-10

mentions légales

Aloner SAS